terça-feira, 9 de setembro de 2008

O gume das palavras


O diário francês "Le Monde" incluia, hoje, um pequeno texto do pensador belga Raul Vaneigem. Sendo uma das referências intelectuais do "Internacional Situacionismo", por discutível que seja, não deixa de ser estimulante. O texto que se segue tem alguma brutalidade, mas será imprudente não o lermos com atenção. Intitulando-se, "Retour toujours à Raoul Vaneigem" , eis os termos em que se desenrola:

« La colère ne suffit pas, ni les manifestations de rue. Croyez-vous impressionner les pouvoirs étatiques et patronaux, qui nous bourrent le mou avec leurs discours sur la dette publique, les ukases du FMI, la croissance économique et les impératifs budgétaires, en faisant retentir sous leurs fenêtres vos imprécations et vos doléances ? Pendant combien d’années encore allez-vous vous résoudre à ne rien entreprendre par vous-mêmes et à vous défouler en hurlant, avec les meilleures raisons du monde :« Gestionnaires de faillites, tripoteurs des deniers publics, commis voyageurs des trusts multinationaux, fanatiques de l’argent à tout prix, imprésarios politiques en quête d’une clientèle imbécile subjuguée par la peur et le dégoût, vous vous moquez de laisser à nos enfants une terre arasée de sa faune et de sa flore, stérilisée par les engrais et leurs substitus génétiques, polluée par les mafias nucléaires et pétrochimiques.Vous avez livré le secteur public au secteur privé, dont le seul souci est d’engranger des bénéfices. La privatisation précipite le délabrement d’entreprises et de services qui n’appartiennent pas à l’Etat mais aux citoyens. Ceux-ci les ont payés de leurs impôts. En les soldant aux requins de l’affairisme, vous tombez, comme de vulgaires malfaiteurs, sous le coup de l’abus de confiance et du détournement de fonds.Sermonneurs hypocrites, comment osez-vous sans vergogne prêcher les vertus du travail alors que vous liquidez des secteurs entiers de la métallurgie, du textile, de la construction, et que vous mettez en faillite les petites entreprises d’utilité publique ? Comment avez-vous le front de prôner une politique de l’emploi alors que vous condamnez au chômage des milliers de familles sur les instances des multinationales qui jugent plus rentable d’investir en bourse que dans les secteurs prioritaires ? »

2 comentários:

ahp disse...

Vaneigem, hoje talvez, e ainda bem, menos "situacionista", continua lúcido. Excelente artigo!

Anónimo disse...

You've made some good points there. I checked on the net for more info about the issue and found most people will go along with your views on this web site.

Check out my webpage :: best cellulite treatment